← Précédent | Liste | Suivant →

Les quatre-vingts, Pierre Miquel


Le 10 juillet 1940 à Vichy, quatre-vingts députés et sénateurs, contre toute attente, ont voté non à Laval et à Pétain, qui demandaient les pleins pouvoirs pour changer de régime. Dans le même temps, cinq cent soixante-neuf parlementaires donnaient leur approbation à ce texte dont l'adoption signifiait l'abolition de fait de la IIIe République. Ce non minoritaire fut la première manifestation de résistance dans l'Hexagone et les protestataires paieront cher leur audace: nombre d'entre eux seront en effet arrêtés, déportés ou assassinés après s'être engagés dans l'action directe ou le renseignement. Dans le climat de défaitisme et de lâcheté qui régnait à Vichy au moment du vote, ceux qui osèrent ainsi s'opposer au courant dominant firent preuve d'un courage héroïque. Mais qui étaient donc les quatre-vingts? D'où venaient-ils? Quelles furent leurs motivations? Que sont-ils devenus? Tel est le sujet de ce livre dont le thème majeur est, on l'aura compris: morale, courage et politique.